10 palestiniens arrêtés par l

R. N, Delépine, soc. unif. Déployons Nos Elles constitue donc un véritable outil pour lutter contre un inconscient collectif qui pousse à classer tels ou tels métiers comme féminins ou masculins. Ces stéréotypes entrainent une désaffection des voies techniques.Pour Marie Pierre Brunet, directrice d’IMS Rhône Alpes et en charge des projets Diversité : De part sa dimension citoyenne, ce programme est une véritable action d’égalité des chances avec un double impact: d’une part, il permet d’élargir le champ des possibles des jeunes, d’autre part, il fait progresser le sujet de l’égalité professionnelle au sein des entreprises en impliquant concrètement les salarié e s. Il nous a paru important que l’IMS joue un rôle de facilitateur pour créer le lien entre collèges et entreprises autour d’un enjeu commun de mixité homme femme qui se joue tant au niveau de l’éducation qu’au niveau de l’emploi LES ACTEURS RHONALPINS IMPLIQUESIMS Entreprendre pour la Cité déploie ce projet pilote dans le cadre d’une expérimentation lancée par le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative (Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse).La réussite de ce programme passe par la mobilisation conjointe de 4 acteurs majeurs comme l’explique pilote du projet pour l’Association IMS Entreprendre pour la Cité en Rhône Alpes : Le Rectorat de l’Académie de Lyon à travers la mission Egalité des chances du SAIO (Service Académique de l’Information et de l’Orientation) et l’Inspection Académique du Rhône qui identifient notamment les établissements volontaires, le cabinet Pluricité qui mène une évaluation externe pour mesure l’impact auprès des jeunes, le laboratoire GREPS de psychologie sociale de Lyon 2 qui partage son expertise en stéréotypes de genre dans l’éducation auprès des salarié e s d’entreprise et des enseignant e s, et bien sûr les entreprises .Pour cette première année de lancement du programme, ce sont 9 entreprises du réseau IMS qui ont impliqué plus de 30 professionnel le s en région Rhône Alpes : Groupe APICIL, Bayer Cropscience, Blédina, Carglass, GFC Construction, Groupe SEB, Lyonnaise des Eaux Suez Environnement, TNT Express France, Veolia Eau Lyon Agglomération.Pour la deuxième année, 6 nouvelles entreprises rejoignent d’ores et déjà le programme: Olympique Lyonnais, Cegid, CIC Lyonnaise de Banque, Valrhona, GL Events, et CPS Technologies.9 classes de 3ème ont pu bénéficier de cette mobilisation des entreprises au sein de 6 collèges de quartiers sensibles de la région : Jean DE VERRAZANE (Lyon 9), Henri LONGCHAMBON (Lyon 8), Elsa TRIOLET (Vénissieux), LES IRIS (Villeurbanne), FAUBERT et Jean MOULIN à Villefranche sur Saône.IMS Entreprendre pour la Cité a souhaité partager avec l’ensemble des acteurs de ce programme un premier retour sur expérience en organisant une rencontre le 17 octobre, à la région Rhône Alpes.